vendredi 11 août 2017

Entremets pistache framboise

Malgré la sécheresse les framboisiers remontants du jardin commencent à offrir leurs fruits.
L'occasion pour moi de me replonger dans mes recettes issues du site de Mercotte.
Il s'agit aujourd'hui, d'un mix de l'entremets abricot passion, pour la dacquoise et la mousse ivoire, et de l'entremets citron framboise pour la compotée de framboises et la gelèe de framboises pour la finition.

J'ai ajouté un disque de dacquoise entre deux couches de mousse ivoire.
Le croquant de la pistache, la douceur de la mousse et l'acidulé de la framboise se complètent à merveille.






jeudi 3 août 2017

Le circus Windalus

A l'occasion de leurs 85 ans, mes parents réunissaient leurs enfants, petits enfants et arrières petits enfants le week-end du 14 juillet.
Chaque génération avait préparé une animation pour la soirée d'anniversaire.
Après quelques jours nuits de réflexion, nous (Babou et Papapou) avons décidé d'imaginer un cirque pour les arrières petits enfants.
C'était, nous semblait-il, le meilleur moyen de faire participer chacun selon son âge et ses compétences.
L'aîné, Matisse, 10 ans, a joué le rôle de Mr Loyal, en présentant le spectacle et en annonçant chaque numéro avec humour et fantaisie.



1° numéro: les tigres du Bengale, Paulo et OsOs, et leur dompteur, Titi.




2° numéro: La danseuse, Jeannette, dans le rôle du cygne qui se meurt!




3° numéro: Zoé, la gymnaste, funambule et jongleuse.





4° numéro: La magicienne, Louise Houdini, et ses ficelles, crayon, papier, et torchon hanté!





5° numéro: Les frères Raphaël, Paul et Maxence, des acrobates hors pair.






Des moments inoubliables...cet esprit de famille insufflé par nos parents, que nous avons transmis à notre tour à nos enfants et que reflète la joie sur les visages de tous ces petits enfants.

MERCI Mamie et Bon papa
 et merci à chacun pour sa bonne humeur, ses prévenances et sa gentillesse.

Robe d'été

La chaleur du printemps et la perspective d'un week-end de juillet au soleil m'ont poussée à coudre une robe de plein été.
La légèreté de la viscose achetée chez Mondial Tissus lors des ventes privées convenait parfaitement à ce projet, quant à la forme, c'est le Burda style du mois de juillet qui me l'a offerte.
Une fois terminée, j'ai trouvé cette robe trop large, sans vraiment de forme; j'ai donc décidé de lui ajouter une coulisse, 2 oeillets, et de la ceinturer.
Elle me convient beaucoup mieux comme cela!




ourlet roulotté à la surjeteuse au bord des volants

2 oeillets et une cordelière

goutte dans le dos


video

lundi 3 juillet 2017

Lucie rencontre Marinette

La canicule du mois de juin m'a incitée à utiliser ce coupon de lin rayé acheté l'année dernière chez Toto Lille.
La robe Marinette de Balzac Paris me plaisait beaucoup, et j'ai très vite pensé que le patron Lucie de République du chiffon conviendrait parfaitement.

 
Robe Lucie de RDC
Robe Marinette de Balzac Paris




















J'ai coupé une taille en dessous de la mienne pour supprimer un peu l'effet loose du modèle et j'ai ajouté un volant appliqué à plat autour de l'encolure.
Le corsage est doublé d'un voile de coton, ce qui permet des finitions soignées aux emmanchures et à l'encolure.
Comme le patron Lucie le propose, j'ai inséré aux épaules devant et dos des jours échelles blancs.








Une petite robe simple et faite pour les grandes chaleurs de l'été.

vendredi 21 avril 2017

La nature se réveille...

C'est le printemps, et même si les températures ne sont pas encore excessives, la nature se réveille;
Les fleurs pointent de la terre, les insectes se mettent à butiner... et ma blouse a pris vie!

Les dessins de Marie Gabrielle B.(@mariegabrielle.b) et les broderies de Martine Biessy (@atelierbymartine) m'ont largement inspirée, mais les planches utilisées ont été trouvées sur le net: merci Pinterest!

Première étape: transférer les dessins sur mon tissu, un Tencel bleu moyen des Tissus de Roubaix. Le carbone blanc étant tout à fait inefficace, j'ai opté pour le Solufix, intissé blanc autocollant et soluble à l'eau. J'avoue que jusqu'à la fin des broderies j'étais assez dubitative sur le "soluble à l'eau"! Mais c'est exact: il disparait dans un bain d'eau tiède.








 Deuxième étape: coudre le chemisier. J'ai utilisé le patron Burda habituel.
Les boutons imitation corne proviennent de Centrakor.














samedi 1 avril 2017

C'est le printemps!

Pour fêter l'arrivée du printemps j'ai sorti le patron Juliette de République du chiffon que je n'avais pas encore utilisé.
La légèreté du Liberty m'a semblé convenir au modèle et à la saison, et le passepoil posé façon "pyjama" ajoute un fini à ce chemisier.

Liberty Witlshire des Tissus Hallynck à Roubaix

poches passepoilées

boutons de nacre de La Droguerie







Un patron impeccable, bien coupé et efficace!